Suivez nous   facebook Instagram Youtube
     INFOS PRATIQUES > Détenteurs de chiens  



Notice à l'usage des propriétaires ou détenteurs de chiens de la 1ère catégorie


Arrêté du 27 avril 1999, Journal Officiel du 30 avril 1999. En application de l'article L.211-16 du Code Rural, les chiens de la première catégorie (« chiens d'attaques ») au sens de l'Arrêté Interministériel du 27 avril 1999 (Journal Officiel du 30 avril 1999) ne peuvent avoir accès :

- aux transports en commun,

- aux lieux publics (sauf la voie publique où ils doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure)

- aux locaux ouverts au public.

Dans les parties communes des immeubles collectifs, ils doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure et ne peuvent y stationner.

L'inobservation de chacune de ces dispositions est punie d'une amande de la deuxième classe (150E).

Tout propriétaire ou détenteur d'un chien de la première catégorie doit faire procéder à la déclaration de son animal à la Police Municipale sous peine d'une contravention de la quatrième classe (750E).

Pour cela, il convient de présenter aux services de Police Municipale les documents suivants :

- la carte d'identification du chien (comportant le numéro de tatouage/ puce),

- un certificat de vaccination antirabique en cours de validité,

- un certificat vétérinaire de stérilisation du chien,

- une attestation d'assurance garantissant de la responsabilité civile du propriétaire.

A tout moment, le récépissé de déclaration, ainsi que l'attestation d'assurance et le certificat de vaccination antirabique en cours de validité doivent être présentés aux forces de l'ordre sous peine d'une amande de la troisième classe (450e).

Le défaut d'identification, d'assurance responsabilité, de vaccination antirabique, sont, chacun, punis d'une amande de la troisième classe (450e).




Notice à l'usage des propriétaires ou détenteurs de chiens de la 2ème catégorie


(Arrêté du 27 avril 1999, Journal Officiel du 30 avril 1999) 

En application de l'article L.211-16 du code rural, les chiens de la deuxième catégorie (« chiens de garde et de défense ») au sens de l'arrêté interministériel du 27 avril 1999 (Journal Officiel du 30 avril 1999) doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure : 

- Sur la voie publique ; 

- Dans les parties communes des immeubles collectifs où ils ne peuvent stationner ; 

- Dans les lieux publics ; 

- Dans les locaux ouverts au public ; 

- Dans les transports en commun. 

L'inobservation de chacune de ces dispositions est punie d'une amende de la deuxième classe (150 ...). 

Tout propriétaire ou détenteur d'un chien de la deuxième catégorie doit procéder à la déclaration de son animal à la mairie sous peine d'une contravention de la quatrième classe (750 €). 

Pour cela, il convient de présenter aux services de la mairie les documents suivants : 

- La carte d'identification du chien (comportant le numéro de tatouage) ; 

- Un certificat de vaccination antirabique en cours de validité ; 

- Une attestation d'assurance garantissant de la responsabilité civile du propriétaire. 

Il est conseillé aux propriétaires et détenteurs de chiens de la deuxième catégorie de produire tout document de nature à prouver l'inscription à un livre d'origine, lorsque le chien dont ils sont propriétaires ou détenteurs a bénéficié d'une telle inscription. 

A tout moment, le récépissé de déclaration ainsi que l'attestation d'assurance et le certificat de vaccination antirabique en cours de validité doivent pouvoir être présentés aux forces de l'ordre sous peine d'une amende de la troisième classe (450 €).

Le défaut d'identification, d'assurance responsabilité, de vaccination antirabique, sont, chacun, punis d'une amende de la troisième classe (450 €). 

Il est rappelé que ne peuvent détenir des chiens des première et deuxième catégories : 

-  Les personnes âgées de moins de dix-huit ans ; 

- Les majeurs en tutelle à moins qu'ils n'y aient été autorisés par le juge des tutelles ; 

- Les personnes condamnées pour crime ou à une peine d'emprisonnement avec ou sans sursis pour délit inscrit au bulletin n°2 du casier judiciaire ; 

- Les personnes auxquelles la propriété ou la garde d'un chien a été retirée en application de l'article L.211-11, à moins qu'une dérogation ne leurs ait été accordée par le juge des tutelles en application de l'article L.211-13 du code rural.



 
RUBRIQUES LES PLUS VISITES

Réalisez et suivez simplement vos démarches administratives
Unifiez vos comptes avec un mot de passe unique
En savoir plus   
 
Android
Apple Store

Alerte sms ville de Sainte-Luce Martinique 972228


FACEBOOK DE LA VILLE


 
 
 
 
Hôtel de ville - Ville de Sainte-Luce
Mairie Hôtel de ville, 61 rue Schoelcher
97228 -Sainte-Luce- Martinique
Tel : 0596 62 50 01
Fax : 0596 62 30 15
Service Techniques de la ville
ZAC Deville
97228 Sainte Luce
Tel: 05 96 62 12 12
Fax: 05 96 62 26 22
Police de la ville
12 rue Joliot Curie
97228 Sainte Luce
Tel : 05 96 62 10 87
Fax :05 96 78 14 68
Office de tourisme
68 Rue Schoelcher - Sainte Luce
Tel. 05 96 62 57 85
Fax : 05 96 62 17 85
 

Accueil   |   Sainte-Luce Connect   |   Vie quotidienne à Sainte-Luce   |   Tourisme et découverte   |   Agenda de la ville   |   Toute l'actualité de la ville

ville de sainte-luce martinique
Copyright Ville de Sainte-Luce Martinique